Arts et Loisirs
L’Association « les Conférences Arts et Loisirs » est une association régie par la loi de 1901 ayant une vocation culturelle.
Les programmes
Conférence Mardi 2 octobre 2018

Alberto Giacometti.

Exposition au Musée Maillol du 14 septembre 2018 au 20 janvier 2019

par Frédéric Dronne
Conférencier national. Chargé de cours d’Histoire de l’art auprès de l’UTL d’Evry, de l’Agence Nationale des Arts Sacrés, des villes de Suresnes, de Chelles et d’Ablon.

En savoir plus

« Seule la réalité est capable de réveiller
l’œil, de l’arracher à son rêve solitaire, à sa
vision, pour le contraindre à l’acte
conscient de voir, au regard. »
(Alberto Giacometti)
https://www.beauxarts.com/grand-format/alberto-giacometti-en-2-minutes/

« Alberto Giacometti est sans aucun doute l’un des artistes les plus singuliers du XXe siècle et certainement l’un des plus inspirés… »
https://www.ticketeaser.com/paris/musee-maillol/exposition-giacometti-m

» Cet artiste italien né en Suisse est formé à l’école de son père lui-même peintre. Ce dernier le pousse à s’installer à paris en 1922 où il entre dans l’atelier d’Antoine Bourdelle. Nous sommes alors à Montparnasse dans les Années Folles. Les artistes détestent qu’on les inscrivent dans la section « d’école de Paris » mais ils en sont. Ainsi Modigliani, Foujita, Zadkine, Kisling, Pascin, Lipchitz. mais aussi Rodin. Ces grands artistes deviennent des amis du sculpteur et l’intègrent dans leur ronde »

Visite de l’exposition Giacometti au musée Maillol

« Alberto Giacometti (1901–1966) fait partie des principaux sculpteurs modernes de l’après-guerre, mais fut aussi peintre et dessinateur (…) Personnalité forte et instable, il a traversé l’époque surréaliste avant de trouver une voie personnelle tournée vers la forme humaine. Ses silhouettes se singularisent par leur caractère filiforme, voire leur dissolution dans l’espace (…) Il fut l’un des grands du XXe siècle, au même titre que Picasso. «
https://www.beauxarts.com/grand-format/alberto-giacometti-en-2-minutes/

« À travers un parcours chronologique et thématique, l’exposition met en lumière les relations entretenues avec ces artistes (cités ci dessus NDLR) à chacune des étapes de l’évolution du style de Giacometti. Le parcours propose ainsi un éclairage nouveau sur la période méconnue d’avant-guerre : d’abord les œuvres de jeunesse de Giacometti encore empreintes de modernité classique (Despiau, Maillol), puis une seconde section plus importante consacrée à la rencontre des avant-gardes parisiennes après 1925 (Zadkine, Lipchitz, Csaky).La tentation de l’abstraction, en marge du surréalisme, est éclairée par de riches comparaisons (Brancusi, Laurens).
Le retour définitif à la figuration d’après modèle de l’artiste après 1935, permet d’évoquer la formation de son style de la maturité. De manière thématique, l’exposition propose de nombreuses comparaisons avec Rodin, Bourdelle et Maillol : motif de la tête, question du socle, inspiration de la Haute Antiquité.
(…)Le parcours est enrichi d’une sélection d’arts graphiques et de documents d’archives. Faisant écho à l’atelier d’Aristide Maillol reconstitué au sein du musée, le mythique atelier parisien de Giacometti est également évoqué par un ensemble de lithographies de l’artiste et des photographies prises par certains des plus grands photographes du XXe siècle tels que Brassaï, Denise Colomb, Sabine Weiss ou Herbert Matter »
.https://www.museemaillol.com/fr/giacometti