Arts et Loisirs
L’Association « les Conférences Arts et Loisirs » est une association régie par la loi de 1901 ayant une vocation culturelle.
Les programmes
Le haut de l'escalier en onyx
Visite samedi 5 octobre 2019 à 11H

Visite privée et guidée de « l’Hôtel de la Païva»

Conduite par Mme Catherine Antraygues, Historienne de l’art

le samedi 5 octobre 2019 à 11h (Rendez-vous à 10h45 au 25 avenue de Champs Elysées, M° Franklin Roosevelt) .

Situé au 25 avenue des Champs-Élysées, L’Hôtel de la Païva est un hôtel particulier construit entre 1856 et 1865 par Thérèse Lachman (1819-1884), aventurière russe d’origine polonaise très modeste, devenue marquise de Païva en première noce.
C’est grâce à son second mariage avec le Comte Henckel von Donnersmarck, multimillionnaire et cousin de Bismarck, qu’elle put réaliser son rêve de construire un somptueux Hôtel à l’emplacement où elle avait été humiliée par un client qui l’avait éjectée de son fiacre.
À partir de 1866, la Comtesse, pourtant exclue des salons aristocratiques du fait de son parcours singulier, y reçut des gens célèbres : les Goncourt, Théophile Gautier, Gambetta, Renan, Taine, Émile de Girardin…
En 1882, soupçonnée d’espionnage, elle dut quitter la France et se retirer en Silésie au château de Neudeck , où elle décéda le 21 janvier 1884, âgée de soixante-cinq ans.
La Païva fit appel à l’architecte Pierre Manguin pour construire l’Hôtel et son jardin suspendu, dans le style de la renaissance italienne. Son coût (10 millions de francs or) défraya la chronique comme le fit la durée des travaux (près de dix ans). De fait, le décor de cet Hôtel est fastueux : grand escalier d’onyx jaune, magnifiques salons, salle de bain mauresque, sculptures, peintures, cheminées, tout a été conçu de façon à montrer la richesse à laquelle la Paîva était parvenue.
Depuis 1903, l’Hôtel appartient au Traveller’s club et se visite uniquement le week-end.

Les inscriptions sont ouvertes :

inscription Paiva