Arts et Loisirs
L’Association « les Conférences Arts et Loisirs » est une association régie par la loi de 1901 ayant une vocation culturelle.
Les programmes
Conférence 19 octobre 2021

Napoléon par la peinture

Grande Halle de la Villette : Du 28 mai 2021 au 19 décembre 2021 ........ .Musée de l'Armée. Du 19 mai 2021 au 21 octobre 2021

Par David Chanteranne

En savoir plus

À l’occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte,  commémoré le 5 mai 2021, de nombreux musées franciliens se sont coordonnés pour mettre en avant ce personnage historique autant admiré que controversé.

https://www.cnews.fr/

« De l’Italie jusqu’aux Cent-Jours, la carrière de Napoléon est jalonnée de hauts faits relayés par la presse, par la peinture de Salon, par l’estampe, voire par la caricature et la chanson populaire. Et c’est lui-même qui a, en grande partie, orchestré ce que l’on appellerait aujourd’hui sa politique de communication. Nouvel Alexandre, égal d’Hannibal, successeur de Charlemagne… Il s’est confronté́ aux plus grands héros de l’histoire. Du héros au demi-dieu, il n’y avait qu’un pas que de nombreux artistes ont facilement franchi. »

https://www.musee-armee.fr/

Napoléon Bonaparte a mené une politique très active dans le domaine des arts. Loin d’être un simple militaire, il avait une idée très précise de ce qu’il attendait des artistes, en particulier pour sa glorification, sa légitimation et la mise en œuvre d’une propagande déjà très moderne.

(…) L’arrivée au pouvoir de Napoléon marque une rupture considérable dans la peinture mais aussi dans la vie culturelle. C’est la fin de l’art vertueux des temps révolutionnaires et le début d’une nouvelle ère de célébration personnelle par les arts. Profitant de l’enthousiasme qu’il suscite auprès des artistes (David, Gros) Napoléon inaugure le culte personnel en se moulant dans la peau du héros ou en se faisant représenter dans des portraits d’apparat dans la tradition monarchique. L’impact de la peinture d’histoire sur le public, bien compris par Napoléon, il l’utilise à des fins de propagande en y ajoutant les portraits et l’apparat du régime (Légion d’Honneur, réception d’ambassadeurs, etc.).

https://lewebpedagogique.com/khagnehida/archives/2662

Il fut le chef d’État postrévolutionnaire le plus portraituré et les images de sa personne firent l’objet d’un commerce enlevé jusqu’à la fin du XIXe siècle. Pendant près de cent ans, Napoléon Bonaparte fut immortalisé par ses partisans comme par ses plus farouches opposants.

(…). Sans que l’on puisse connaître véritablement les traits de sa physionomie, son mythe s’est imposé à tous. Chacun conçoit parfaitement sa figure sans pour autant l’avoir jamais réellement connue. Cette approche visionnaire et cette conscience parfaite du pouvoir de l’image, du texte et de la propagande sont parvenues à hisser ce stratège de génie au rang de grand homme, sinon d’immortel.

https://blog.napoleon-cologne.fr/